Échantillon représentatif

Dépendance à l'automobile

Modes de transport alternatifs

Trafic de contournement

Réseau cyclable dangereux

Zorêt de Soignes

 

 

 


 

 Échantillon représentatif

Au total, plus de 1200 personnes ont répondu au sondage en moins de deux mois. C'est un résultat très positif. Les trois quarts des participants ont entre 30 et 60 ans, ce qui indique une bonne représentation de la population active. Un peu plus de la moitié des participants travaillent à Bruxelles. La plupart des participants viennent des communes d'Overijse et de Hoeilaart, mais les municipalités de Tervuren et de Rhode-Saint-Genèse étaient également bien représentées. Sur cette base, nous pouvons supposer que la plupart des participants utilisent le Ring presque quotidiennement.

 

Dépendance à l'automobile

La voiture est de loin le moyen de transport le plus utilisé. Près de trois quarts des participants ont indiqué qu'ils utilisaient leur voiture, contre 9% pour les transports en commun et 8% pour le vélo. Dans le même temps, la fluidité de la circulation sur le Ring a obtenu une note moyenne de 2 sur 5, ce qui n'est pas une bonne prestation. La grande dépendance à l'égard de la voiture malgré l'insatisfaction suscitée par les flux de circulation laisse entrevoir un problème sous-jacent, à savoir le manque de solutions alternatives de remplacement.

 

 

Modes de transport alternatifs

Dans l’enquête, le bus, le tram ou le vélo n’ont pas souvent été indiqués comme étant le moyen de transport le plus utilisé. Les raisons en sont, selon les participants, très diverses. Par exemple, la majorité des participants indique qu'ils  ne feraient pas usage de leur voiture chez eux plus souvent si les transports en commun étaient moins chers, plus rapides et plus fréquents. Pour le vélo, les gens souhaitent une infrastructure cyclable plus sûre avant de choisir cette alternative à la voiture.

 

 

Trafic de contournement

En raison de la difficulté d’accéder au Ring, beaucoup d’automobilistes cherchent des moyens pour éviter les intersection carrefours saturés. Cela a pour effet l’émergence d’un trafic de contournement dans les quartiers environnants. Dans la première partie de l’enquête, il était demandé aux participants d’indiquer les endroits où la circulation de contournement avait lieu. La Welriekendedreef, la Brusselsesteenweg (à la fois à Hoeilaart et Kraainem / Tervuren), la Frans Verbeekstraat et la Hoeilaartse steenweg ont souvent été citées comme des rues très fréquentées en raison de la circulation. De plus, les habitants de Hoeilaart, Jezus-Eik et Tervuren ont dérangés par le phénomène du contournement.

 

 

Réseau cyclable dangereux

Lors du sondage en ligne, les participants ont été invités à indiquer sur une carte les situations dangereuses pour les cyclistes. Cette carte indique clairement que les carrefours Groenendaal, Quatre Bras et le complexe d’accès et de sortie de Jezus-Eik sont des endroits très dangereux pour les cyclistes. En outre, la Frans Verbeekstraat, la Mechelsesteenweg, la Brusselsesteenweg à Hoeilaart et la N4 sont également considérées comme des axes peu sûrs. Rendre ces carrefours et ces rues plus sûres fait partie des propositions de cette deuxième partie du questionnaire.

 

 

Zorêt de Soignes

La forêt de Soignes forme un contexte écologique important pour le Ring et les carrefours Groenendaal, Leonard et Quatre Bras. L'enquête en ligne a montré que la plupart des participants sont déjà très satisfaits de la forêt telle qu'elle est, sans grand besoin d'amélioration. Certains ont toutefois indiqué qu'il était possible d'améliorer l'accessibilité de la forêt, en particulier par le biais des transports en commun. D'autres domaines pouvant être améliorés sont la réalisation de davantage de connexions, telles que des ponts ou des tunnels renforçant la nature, et l'introduction de mesures de réduction du bruit.